COMMENT RENDRE SON CHEVAL AUTONOME ?

Le sentiment que le cheval fait les choses de lui même, ce sentiment de fluidité, de symbiose totale avec son partenaire ne se fait pas d'un claquement de doigts.

Mais le résultat d'un travail de longue haleine basé sur deux axes distincts.

1 La rigueur du cavalier à n utiliser ses aides que de manière consciente, et de plus en plus fine.

En effet, le cheval n est pas capable de faire le tri entre les demandes de son cavalier et les actions parasites, non voulues.

C est ainsi que l on retrouve des chevaux blasés par des jambes tambourinant sans cesse sur leurs flancs, ne prenant peu à peu même plus attention aux actions impulsives du cavalier.

2 La compréhension du cheval que toute action du cavalier cessera dès lors qu'il répondra favorablement.

Ainsi il sera vite motivé par céder à la demande de son cavalier, car s'il résiste l action perdurera ou s intensifiera.

C est pourquoi je rejoins dans ma méthode une des idées de l éthologie: le cheval doit comprendre que son confort est dans la cession et non la résistance...

Le cavalier devant quand à lui faire l effort de céder à son tour dès la bonne réponse donnée par son cheval, le laissant à ce moment s exprimer librement sans l exercice.

Simon Laforêt

Terre de Sport Equestre


Comment avoir un cheval souple, léger et disponible

terredesportequestre.systeme.io/souple

210 vues

Contact: terredesportequestre@gmail.com           Tel: 06.10.29.41.06 

  • facebook-square