[EQUITA-VIRUS] Toujours pas de solution 

Il existe depuis des temps ancestraux, un virus qui n épargne aucune personne tombant amoureuse des chevaux.

Que l on tombe dedans tout petit, ou plus âgé, le virus de l équitation reste à ce jour encore sans remède.

Que l on soit un amateur de sensations fortes, de compétitions, de grandes balades, de jeux, nous avons tous en commun cet amour de la relation à l animal.

Mais ce virus est vicieux, il nous pousse l air de rien à passer toujours plus de temps avec nos chevaux, nous invite l air de rien à préférer parfois leur compagnie à celle de nos congénères. Plus nous sommes atteints, plus notre envie de progresser est mordante... comme l est le trou que cette passion laisse dans notre budget mensuel !

Même les origines de ce virus semblent obscures, pour certains c'est génétique, mais le virus peut être volatile aussi est infecter au hasard, ruraux comme citadins.

Non seulement il n ' existe pas de vaccin à l équita-virus, mais en plus il semblerait maintenir les personnes atteintes dans un état second, les poussant à ne pas ni vouloir, ni chercher à se soigner.

Non contentent de sentir le cheval, au mieux, et le fumier au pire. Elles semblent toutes touchées par un total désintérêt à garder leur véhicule propre, voire même une certaines fierté à ramener dedans, tout ce qu'elles ne laisseraient pas joncher le sol de l écurie.

Il faut comprendre aussi que les personnes contaminées par le virus souffrent d'un dérèglement de la conscience du temps, ainsi tout temps qu'elles prévoient de passer aux écuries sera dans la réalité multiplié par deux ou trois pour les cas les plus sévères.

Je ne parle même pas de l impact psychologique de la maladie... Les patients sont pour beaucoup sujets à des crises d angoisses parce que le cercle du cours du mercredi n était pas assez rond, présentent des troubles de la parole, le cheval n ayant pas conserver le galop à faux pendant le contre changement de main suite à l allongement et avant le rassemblé du coup il n à pas pu baisser ses hanches et grandir son avant main tout en ployant son dos et en restant actif dans ses postérieurs...

Quelques tentatives d éradication du virus ont pourtant été tenté mais sans reel succès il faut l admettre.

Même si une grosse chute, les études, les débuts de la vie professionnelle ou la volonté de créer une famille semblent soulager les patients, il faut avouer que les effets s estomptent avec le temps...

Je me permet de vous prévenir toutefois, ne vous permettez jamais, mais pour faire de l humour de dire à une personne atteinte de l équita-virus que l équitation n'est pas un sport... Beaucoup de personnes ont trouvé la mort pour moins que ça !!

Enfin, prenez garde à ne pas rester trop en contact avec des cavaliers et ou des chevaux, ce virus est pernicieux et pourrait vous contaminer sans crier gare...

Mais s'il est des drogues agréables pour lesquelles l on ne souhaite aucune cure de désintox, l équitation est pour sûr une des plus belle!

Allez pour vous permettre une contamination plus agréable je vous invite à nous rejoindre:

http://bit.ly/Osezprogresser

248 vues

Contact: terredesportequestre@gmail.com           Tel: 06.10.29.41.06 

  • google-plus-square
  • Twitter Square
  • facebook-square