Améliorer le geste des antérieurs...

August 30, 2017

 

A l’obstacle, chaque cheval à sa propre gestuelle, plus ou moins classique, plus ou moins académique, qui se compose des gestes d'une ou de plusieurs partie de son corps.

On entend parfois sur les terrains de concours ou au bord de la carrière qu'un cheval monte bien ses genoux, que celui là "trousse", qu'il ne monte pas son dos, ou qu'un autre  dégage fort ses postérieurs...

 

 

 

 

 

 

Tous ses mouvements plus ou moins bien exécutés par le cheval donne ce que l'on appelle le geste à l'obstacle.

 

Ce fameux geste est à un certain niveau un facteur déterminant des capacités en cso d'un cheval  ou tout du moins de son aisance à sauter harmonieusement les obstacles avec souplesse, fluidité.

 

Bien que ces mouvements soient pour la plupart du temps inné, nous pouvons par des exercices à l'obstacle et sur le plat, parvenir à les améliorer, corriger certains mouvements ou les perfectionner.

 

Évidement c'est un travail de longue haleine, qui bien souvent se commence très tôt chez le jeune cheval de cso par toute la gamme d'exercices que nous pourrons classés dans la catégorie des mécanisations (ou gymnastiques).

 

Une mécanisation est une ligne (droite) d'obstacles séparés les uns des autres par une à plusieurs foulées, en général un peu courte mais pré-réglées. Le principe étant de proposer au cheval une série de saut successifs afin de répéter la gestuelle de saut, en la décomposant afin d'acquérir plus de souplesse de la ligne du dessus, plus de force, plus de réactivité, mais aussi améliorer son geste et sa proprioception.

 

En fonction du dispositif choisi, des distances, des hauteurs, l'exercice proposé permettra d'améliorer plutôt un mouvement en particulier, ou plusieurs, ou l'ensemble du geste du saut.

 

Améliorer le geste des antérieurs (épaules/genoux)

 

Aujourd'hui, je me concentrerais sur la gestuelle des antérieurs. 

Pour sauter correctement un obstacle, le cheval doit prendre le temps de monter ses épaules et ses genoux.

 

Voici donc un exercice que j'apprécie car il invite le cheval à bien rester en ligne (éviter ou corriger les dissymétries du geste), à ne pas courir dans l'obstacle suivant, se redresser et apprendre à se reculer de l'obstacle (ne pas venir trop dans le pied), mais surtout répéter des sauts en montant bien épaules et genoux!!

 

L'exercice  

 

Placer sur la carrière une ligne de trois ou quatre verticaux séparés les uns des autres par 9m50 (distance pouvant être un peu modulée en fonction de votre cheval)

à une hauteur de maxi 50cm pour commencer, en plaçant sur la barre du haut de chaque obstacle des barres en V (on appelle ça aussi des oiseaux) comme sur l'image.

 

Après avoir détendu votre cheval sur le plat, abordez la ligne d'obstacles dans un galop calme et peu rapide (foulées courtes) en ayant pris le soin d'enlever les barres des derniers obstacles pour n'avoir que deux sauts lors des premiers passages.

 

Personnellement j'aime bien faire sauter directement deux obstacles, car cela oblige tout de suite votre cheval à se prendre en compte, même s'il est encore un peu frais, la faible hauteur ne devrait pas vous poser de souci, mais le responsabiliser lui.

 

Faites deux passages à chaque main pour bien échauffer votre cheval, qu'il fasse connaissance avec le dispositif, en vous relâchant le plus possible pour le laisser sauter librement sous votre selle en intervenant le moins possible.

 

Ensuite vous rajouter un obstacle, réaliser un passage à chaque main, puis rajouter un obstacle encore...

 

En fonction du niveau de votre cheval, de son aisance sur le dispositif, de votre planning de travail, vous pouvez le laisser sur ces passages à très faible hauteur ou ensuite sauter l'ensemble de la ligne en montant progressivement (en évitant d'aller au-delà de 90cm-1m).

 

Favoriser un nombre de passage limité (une dizaine c'est très bien) pour pouvoir reproduire une deuxième fois dans la semaine cette séance, cela sera bien plus bénéfique que répéter la ligne 25 fois, et user votre cheval, n'oubliez pas il s'agit de gymnastique!!

 

Au fur et à mesure, vous devriez sentir votre cheval prendre le temps de sauter sans courir, bien décomposer son mouvement d'épaules, monter ses genoux et articuler toute sa ligne de dos au dessus de chaque obstacle.

 

 

Rapidement cet exercice améliorera la gestuelle des antérieurs de votre cheval, sa réactivité, mais aussi le rendra plus calme devant les obstacles, souple et confiant.

 

Le petit truc en plus

 

Beaucoup de lignes de mécanisation peuvent être réglées ( en diminuant les distances entre les obstacles) pour être abordées au trot, pour celle-ci je préconise quand même de rester au galop, mais si besoin pour vous aider à répéter les bons abords sans vous en soucier, de placer une barre à environ 3m du premier obstacle (cela correspond à 10 pieds collés les uns aux autres si on ne chausse pas du 49 !!! ).

 

 

Simon Laforêt

 

 

Découvrez le livre "Le cheval qui..."

dans lequel vous retrouverez plus de 110 pages de conseils et pistes de travail pour gommer 22 des défauts les plus courants en Dressage et CSO.

Un livre que j'ai écrit pour vous aider à améliorer votre relation avec votre cheval ou poney.

Disponible sur : Amazon.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La mise en avant...

August 30, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents