Les aides diagonales? Non merci

March 4, 2019

 

Il existe beaucoup de méthode de dressage et de travail des chevaux. 

Elles proposent toutes des avantages, et bien entendues des inconvénients.

Evidemment la plupart des pratiquants ne vous exposera que les bénéfiques de la méthode, du courant qu'ils mettent en application, occultant complètement ou presque les inconvénients qui vont avec.

 

 

Aujourd'hui je vous propose de faire avec vous un petit topo d'une méthode très répandue: les aides diagonales.

 

Cette façon de faire, de dresser et travailler les chevaux découle de la Scala Allemande.

En effet la méthode de travail des chevaux allemande demande assez vite au cheval dans son cursus de formation de venir dans l'incurvation céder à la jambe intérieur et tendre plus fort sa rêne extérieur.

 

Dans les faits, le cavalier pousse avec sa jambe intérieur à la sangle, et reçoit sur sa rêne extérieur.

L'idée est donc de faire ployer le rachis du cheval autour de la jambe intérieur et obtenir plus de contact sur la rêne extérieur, le cheval rendant ainsi le contact plus "soft" sur la rêne intérieur.

 

L'utilisation de l'épaule en dedans va optimiser cette idée que le cheval doit travailler de la jambe intérieur vers la rêne extérieur, tout en améliorant l'équilibre et l'engagement du postérieur interne.

 

ALORS, POURQUOI NON ?

 

Avant de vous expliquer pourquoi MOI je ne propose pas d'emprunter ce chemin, je veux m'assurer de votre ouverture d'esprit, de votre accord sur le principe que toute méthode propose des avantages ET des inconvénients!!

 

Il faut bien admettre que de très grands cavaliers utilisent cette méthode ET font avec brio du TRÈS HAUT NIVEAU... autant dire qu'ils trouvent beaucoup d'avantages à monter ainsi!!

 

POUR MOI,

 

Premièrement non, pour des raisons de compréhension du cheval.

A mon sens, le cheval est un animal très logique appréciant la simplicité. Il lui faut alors un moyen de conversation avec son cavalier logique ET simple.

 

Vous savez que la base de ma méthode (à lire dans le sens "celle que j'utilise et NON que j'aurais inventé!!) le cheval doit céder à la pression, pour que la pression (action du cavalier) cesse.

Les deux mains agissant ensemble, sur des jambes relâchées, ou les jambes agissant sur des mains relâchées (car là encore le cheval n'écoute QU'UNE seule aide à la fois, soit les jambes, soit les mains).

 

Ainsi il me semble être un casse tête pour un cheval de comprendre (facilement) la méthode des aides diagonales:

 

A main droite, je dois céder à la jambe droite de mon cavalier ET tendre plus fort ma rêne gauche

Et faire le contraire à l'autre main...

 

Sacré gymnastique intellectuelle à chaque changement de main...

Je ne dis pas que les chevaux n'y arrivent pas, juste que l'on s'écarte de la simplicité que je recherche personnellement.

 

Deuxièmement pour des raisons de décontraction.

Les bases de la méthode allemande proposent un contact (très) franc que l'utilisation des aides diagonales et l'épaule en dedans va rendre plus "soft" sur une rêne (intérieure) puis l'autre.

 

Personnellement cela me pose un soucis de chercher à décontracter un cheval que l'on a dans un premier temps "tendu"/durci sur le mors.

 

Là encore vous savez que je cherche dès le début, la décontraction et cela passe par un cheval complètement perméable à la main, sur une encolure ronde et une nuque basse.

 

Bien entendu comme dans la méthode par aide diagonale, lors de l'incurvation, ou de l'épaule en dedans, le cheval doit pour moi, céder à la jambe intérieur en se poussant vers l'extérieur

MAIS sans venir mettre plus de poids dans la rêne extérieur.

 

Le cheval restant relax sur DEUX rênes égales, l'énergie/impulsion passant librement ET également dans les deux mains qui n'opposent pas de résistance.

 

DE PLUS, en tant qu'enseignant je trouve beaucoup plus facile d'expliquer que les deux mains agissent ensemble un peu comme à vélo.

 

MAIS et je souhaite terminer ce post là dessus, si cette méthode propose ces inconvénients elle offre aussi des avantages!!!

 

Par exemple, ce contact très franc permet une grande tension du dos et un développement de la force du cheval, par l'intermédiaire de la tension dans les rênes, qu'il faudra chercher à alléger ensuite. Cela permet également un contrôle plus rapide dans la formation du cheval.

 

A chaque église, ses croyances, et rituels, l'ouverture d'esprit, la volonté de chercher comment font les autres nous permettra de perfectionner notre équitation, soyez en convaincu!

 

A très vite sur Terre de Sport Equestre pour d'autres conseils.

 

Simon

 

Découvrez mon livre LE CHEVAL QUI...

Plus de 110 pages de conseils et de pistes de travail pour améliorer les 22 défauts les plus courants en Dressage et CSO.

 

                       ACTUELLEMENT LA VERSION NUMERIQUE à 1€ !!!!

 

Par ici: Plus d'infos sur le livre pour 1€

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La mise en avant...

August 30, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents