L'incurvation

March 9, 2019

 

L'incurvation est une des grandes notions en équitation.

C'est également un exercice à maîtriser pour améliorer la décontraction et la souplesse de son cheval ou poney.

 

Si la définition qui est donnée de l'incurvation est:

Un cheval est dit incurvé lorsque sa colonne vertébrale s'inscrit parfaitement sur l'arc de cercle qu'il décrit.

Nous entendons dès lors que l'on va parler de souplesse latérale du rachis, de la colonne vertébrale du cheval, toute sa colonne!

L'incurvation est donc une posture qui va permettre de "raccourcir" un côté du cheval, tout en "étirant" l'autre côté.

Le jeu des variations d'incurvation, va participer grandement à l'assouplissement latéral du corps du cheval.

 

Je rappelle, à ce sujet, que la souplesse latérale, est au service de la souplesse longitudinale...

 

Dans ma conception du travail du cheval, vous savez que les mains agissent ensemble, un peu comme nous le ferions à vélo. 

Ainsi pour l'incurvation une main va indiquer le pli pour commencer, l'autre laissant "passer" l'incurvation.

Puis la jambe positionner à la sangle va "empêcher" le cheval de venir coucher son corps vers l'intérieur et ainsi ployer tout le reste de sa colonne autour de cette jambe.

 

Avec un peu de travail, le cheval sera rendu autonome est la jambe intérieure n'aura plus qu'un rôle de surveillance...

 

Pour perfectionner l'incurvation ou initier un jeune cheval, j'affectionne le travail sur un grand cercle que nous allons rétrécir avec les deux mains qui guident vers le centre, puis ragrandir avec la jambe à la sangle qui pousse le cheval vers l'extérieur. Les mains n'opposant pas de résistance au mouvement, mais gardent tout de même le pli interne.

 

J'aime beaucoup cet exercice très simple, aussi car il me rappelle les cours collectifs à la Garde.

Nous avions parfois des cours collectifs, le niveau des chevaux et des cavaliers étant très disparâtre, et le nombre de couples souvent important, les instructeurs faisaient bien souvent cet exercice: "Rêne d'ouverture" puis agrandir le cercle...

J'en rigole encore car un jour un collègue, me dit:

"Cela fait 20 ans que je fais la Rêne d'ouverture... j'espère apprendre la Rêne d'appui avant la retraite!!! "

 

Ceci dit pour former les chevaux, c'est réellement un exercice de base.

Mais comme mon collègue le disait, varier ensuite et utiliser la contre-incurvation est réellement efficace aussi pour assouplir. Et en particulier le bloc épaules.

 

Toujours dans le but de conduire nos chevaux avec plus de facilité et donc de finesse, usez des huit de chiffre:

 

Cercle à droite = incurvation à droite

Cercle à gauche = incurvation à gauche

 

Cercle à droite = incurvation à droite

Cercle à gauche = incurvation à droite

 

Cercle à droite = incurvation à gauche

Cercle à droite = incurvation à gauche

 

Cercle à droite = incurvation à gauche

Cercle à gauche = incurvation à droite

 

Lorsque votre cheval fait cela sans résistance, ni difficulté, il est prêt pour les premiers déplacements latéraux!! 

 

N'oubliez pas, dans l'idéal de ce que je préconise à Terre de Sport Equestre, le cheval doit travailler DROIT... 

MAIS l'incurvation nous permet d'assouplir le cheval pour justement nous permettre de l'avoir REELLEMENT symétrique...

 

 

Découvrez mon livre LE CHEVAL QUI...

Plus de 110 pages de conseils et de pistes de travail pour améliorer les 22 défauts les plus courants en Dressage et CSO.

 

                       

LE CHEVAL QUI...

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La mise en avant...

August 30, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents